Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

tsmo-copie-1

 

 

[Tennis] La finale de Doha sera 100% française ! Gaël Monfils a signé un exploit vendredi en battant Rafael Nadal en deux sets (6-3, 6-4). Sa deuxième victoire en dix confrontations face au Majorquin... et la deuxième au Qatar. Il rejoint en finale Jo-Wilfried Tsonga, qui a bénéficié du forfait de Federer.


Aux commentaires : Frédéric Verdier et Patrick Mouratoglou.


2012 démarre en trombe pour le tennis français. Le carré d'as de Doha a débouché sur une finale 100% tricolore qui, sur le papier, n'était pas vraiment gagnée. Alors, bien sûr, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas eu à s'employer vendredi puisqu'il n'a même pas joué. Souffrant du dos, Roger Federer a préféré déclarer forfait, pour la deuxième fois seulement de sa longue carrière, ouvrant les portes de la finale au Manceau. Mais Gaël Monfils, lui, ne doit rien à personne. Il a signé une probante victoire, en deux sets, face à Rafael Nadal (6-3, 6-4). Agressif, solide au service, costaud mentalement et audacieux quand il le fallait, le numéro trois français s'est offert une victoire qui compte.

A croire que Doha lui porte chance. Avant vendredi, Monfils avait gagné une seule fois contre Nadal en neuf confrontations. Et ce fut déjà à Doha, il y a trois ans, en quart de finale, sur un score très proche (6-4, 6-4). "Je me sens bien ici. Je fais souvent du bon tennis à Doha", a fait remarquer le Parisien, juste après sa victoire de vendredi. Contre le n°2 mondial, Monfils a fait mieux que "du bon tennis". Dans le premier set, d'abord, ne laissant pas l'Espagnol dominer l'échange. Régulier, percutant, Monfils a profité de son unique balle de break pour mener 4-2. En confiance, le 16e mondial a lâché tous ses coups, à l'image de ce superbe revers long de ligne à 5-3, 30-30. Il a ensuite conclu la première manche sur un ace. Difficile de mieux faire, surtout contre un adversaire de la trempe de Nadal.

Monfils enchaîne service-volée

Mais voilà, le Majorquin n'est pas homme à se laisser faire. Loin d'être abattu, Nadal s'est mu en rouleau-compresseur dès le début du second set, s'offrant très vite le service de son adversaire. Plus lent dans ses déplacements et moins agressif, Monfils a perdu pied, passant tout près de la correctionnelle à 3-0, 40-30 pour le n°2 mondial. Et puis Monfils s'est ressaisi. Pas question de disputer trois manches, le Parisien voulait sa victoire. N'hésitant pas à enchaîner service-volée, et multipliant de nouveau les coups gagnants (il en aura fait 25 au total contre 12 pour Nadal), il a mis la pression sur l'Espagnol. Après avoir débreaké, il a pris le service de son adversaire d'une volée de revers amortie (5-4). Ne restait qu'à conclure. Ce qu'il a fait au bout d'une troisième balle de match obtenue après un superbe échange remporté sur un coup droit gagnant.

Tsonga mène 2-1 contre Monfils

Sans doute Nadal, qui souffre encore de son épaule gauche, n'a pas encore atteint son pic de forme. En revanche, Monfils, qui a dû se défendre d'avoir suivi une préparation faite d'exhibitions aux quatre coins de la planète, semble déjà au top. Samedi (à 16 heures), il disputera la seizième finale de sa carrière face à son copain, Jo-Wilfried Tsonga. Monfils n'a gagné que quatre titres dans sa carrière. L'occasion est belle de montrer qu'il a franchi un cap. Néanmoins, Tsonga, qui n'a pas joué sa demi-finale en raison du forfait de Federer, sera plus frais. Autre avantage : le numéro un français mène 2-1 dans leurs confrontations. Le 2 décembre, les deux compères s'étaient retrouvés sur un court de l'Île de La Réunion pour un match exhibition. Tsonga l'avait encore emporté, dans des conditions très venteuses : 6-4, 7-5. Mais ça, ça ne compte pas. Samedi, ce sera plus sérieux : la première finale franco-française depuis Llodra - Benneteau à Marseille en février 2010.

LA FINALE EST A SUIVRE EN DIRECT SUR EUROSPORT ET EUROSPORT PLAYER SAMEDI A 16 HEURES

 


 
 

Tag(s) : #Tennis

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :