Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  Lyon-Quevilly--Def.jpg

LOGO-france-2.jpg[Foot] Coupe de France. Finale. Olympique Lyonnais / US Quevilly (Nat). Au Stade de France, à Saint-Denis. A suivre en direct à 20h45 sur FRANCE 2 avec les commentaires de Fabien Levêque, Xavier Gravelaine et Daniel Auclair au bord du terrain !

 

Après avoir sorti Marseille et Rennes, le petit Poucet de Quevilly s’attaque à l’Olympique Lyonnais ce samedi, en finale de la Coupe de France. Grandissime favori, l’OL l’aura pas le droit à l’erreur. Surtout après sa défaite en finale de la Coupe de la Ligue…

 

http://s.olweb.fr/ol/image/article/illustration/g/297/59291.jpg

Déjà grandissimes favoris contre l’OM, en finale de la Coupe de la Ligue, les Lyonnais étaient pourtant repartis bredouille du Stade de France (0-1, Brandao titre l’OM). Bis repetita, samedi, contre Quevilly ? «Chaque joueur doit avoir de l’amour-propre pour les supporters, sa famille, annonce Bernard Lacombe, le bras droit du président Aulas, dans les colonnes du Progrès. Si on perd contre Quevilly, même si cette équipe va tout donner, ce sera une catastrophe, vraiment. Dans ce cas, il vaudrait mieux aller pointer à l’usine dès lundi matin…» Lyon a en effet une occasion en or de garnir son armoire à trophées avec une cinquième Coupe de France. Ce serait la première depuis 2008 et une finale remportée face au PSG (1-0) par le club rhodanien, qui n’a d’ailleurs plus rien gagné depuis. Problème ? L’OL n’est pas au mieux de sa forme depuis la déconvenue de la Coupe de la Ligue et reste sur un revers à Toulouse (3-0) et une victoire au forceps contre Lorient (3-2). Michel Bastos manquera en outre à l’appel, mais Yoann Gourcuff est annoncé dans le onze de départ.


Bien calé dans le ventre mou en National (13e), Quevilly a préparé sa finale à Clairefontaine ces derniers jours. Assez pour réaliser un nouvel exploit, après avoir sorti l’OM en quarts de finale (3-2 ap) et Rennes en demies (2-1) ? «Une équipe qui rêve, c’est une équipe qui gagne. Et, une équipe qui gagne, c’est une équipe qui rêve», assure Régis Brouard, le coach de l’US Quevilly. Sauf que cette fois, le rêve est en taille XXL. Seuls deux clubs n’appartenant pas à l’élite ont remporté la Coupe de France : Le Havre en 1959 et Guingamp, en 2009. Deux clubs qui jouaient en deuxième division au moment de leur exploit. Autrement dit, l’USQ, déjà demi-finaliste en 2010, serait la première équipe de National (troisième division) à soulever le trophée. Mais comme elle reste sur quatre victoires sur ses cinq dernières confrontations avec des équipes de Ligue 1, tous les espoirs sont permis ! A noter que c’est Hervé Piccirillo qui sifflera la finale de la Coupe de France. Un arbitre que l’OL a déjà croisé à quatre reprises cette saison (2v-1n-1d). Ce sera en revanche une première pour Quevilly (Sport 24).


La composition des groupes :


Lyon
Lloris, Vercoutre, Lopes - Dabo, Réveillère, Cris, B. Koné, Lovren, Cissokho, Umtiti, Källström, Gonalons, Fofana, Grenier, Gourcuff, Briand, Lacazette, Gomis, Pied, Lisandro

 

Quevilly
Non communiquée

 

 

http://static.ladepeche.fr/content/photo/biz/2012/04/11/photo_1334244799338-4-0_zoom.jpg

 

 

http://www.rmcsport.fr/front_office/static/football/header_coupedefrance.jpg

 

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :