Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TOULOUSE_RACING_260311.jpg

 

[Rugby] Après le choc entre Montpellier et Paris vendredi, les deux premiers clôtureront la journée en déplacement samedi. Toulouse sera au Stade de France pour affronter le Racing-Métro et Clermont à Chaban-Delmas pour défier Bordeaux.

 

 

14h15 : Castres - Biarritz
Redevenir intraitables à domicile. Extrêmement solides à Pierre-Antoine depuis plusieurs saisons, les Castrais ont concédé une défaite (19-23 contre le Racing) et un match nul (22-22 contre Toulon) sur leurs trois dernières réceptions devant leur public. S’ils ont largement dominé Perpignan le 31 décembre dernier, ils devront confirmer face aux Biarrots pour ne pas gâcher un début de saison idyllique (sept succès sur les huit premières journées de championnat). Les Basques ont eux retrouvé certaines valeurs avec le retour de leurs internationaux, Dimitri Yachvili et Imanol Harinordoquy en tête. Forts de deux victoires de rang en Top 14 et d’une prestation convaincante contre les Ospreys en H Cup, les joueurs de Patrice Lagisquet aborderont ce déplacement dans le Tarn avec ambition. Ils devront poursuivre leur opération remontée pour s’éloigner de la zone rouge, puisqu’ils comptent le même nombre de points que Bayonne, premier relégable. Le dernier triomphe du BO en terre castraise remonté à janvier 2009 (9-10).

14h15 : Lyon - Agen
Le match de la dernière chance pour le LOU. Entraîneur adjoint de Raphaël Saint-André chez le promu, Mathieu Lazerges a compris l’importance de la réception d’Agen pour ses troupes. Derniers du classement, avec trois points de retard sur Biarritz, première formation non relégable, les Lyonnais n’auront d’autre choix que de s’imposer contre le SUA pour continuer à croire au maintien dans l’élite. Ils devront s’appuyer notamment sur leurs deux dernières sorties à la maison, qui se sont soldées par une victoire face à Perpignan (19-12) et un nul probant contre Clermont (6-6). Auteurs d’une excellente première partie de saison, les Agenais marquent eux le pas depuis quelques semaines. Marqués par l’annonce de la non reconduction des contrats de Christian Lanta et de Christophe Deylaud à la fin de la saison, ils ont concédé trois revers lors de leurs quatre dernières rencontres. Ils doivent donc impérativement relancer la machine pour ne pas perdre tout espoir de se frayer un chemin vers les phases finales du Top 14.

14h15 : Brive - Perpignan
Confrontation de la peur à Amédée-Domenech. Embourbés dans le bas du tableau, Brivistes et Perpignanais seront sous pression avant de se retrouver dans l’antre du CAB. Auteurs d’un excellent parcours en Challenge européen, avec six succès en autant de rencontres et une qualification aisée pour les quarts de finale de la compétition, les partenaires d’Antonie Claassen doivent désormais transposer leurs performances continentales en championnat. Sur une série de sept matchs sans la moindre victoire en Top 14, ils doivent impérativement renouer avec la gagne devant leur public contre un concurrent direct dans la lutte pour le maintien. Après avoir retrouvé des couleurs, les Catalans ont replongé dans le doute suite à leur revers à Exeter samedi dernier (31-14), synonyme d’élimination en Challenge. Avec une seule victoire sur leurs dix dernières sorties en championnat, l’USAP s’est enfoncée dans les profondeurs du classement et doit redresser la pente au plus vite. Les Perpignanais sont d’ailleurs en réussite dans la Corrèze puisqu’ils y ont gagné à trois reprises sur leurs six derniers déplacements.

14h15 : Toulon - Bayonne
Une dynamique à relancer pour le RCT. Installés sur le podium du championnat depuis plusieurs semaines, les Toulonnais restent sur deux revers consécutifs en Top 14 (25-6 à Biarritz puis 25-19 à Clermont). Mais qualifiés pour les quarts de finale du Challenge européen, les hommes de Bernard Laporte se sont reconstruits une confiance sur la scène continentale et espèrent confirmer devant leur public. Si l’actualité du club est focalisée ces derniers jours sur Mourad Boudjellal, les joueurs devront faire abstraction de ce contexte particulier pour poursuivre leur route en haut du tableau. Les Basques sont eux bien loin de ces considérations. Le staff technique a été à nouveau chamboulé suite à l’éviction de Jean-Pierre Elissalde, quarante jours seulement après avoir été appelé au chevet de l’Aviron. Didier Faugeron a pris les rênes en compagnie de Denis Avril et la première sortie de ce nouveau duo s’est révélée convaincante, avec une fessée en Challenge aux Italiens de Rovigo (92-6). Mais l’adversité sera tout autre à Mayol, où les coéquipiers de Marc Baget seraient bien inspirés d’aller chercher au moins un point. Les Bayonnais s’étaient imposés dans le Var la saison dernière (22-26).

16h15 : Racing-Métro - Toulouse
Une coupe en jeu entre deux des clubs les plus mythiques de l’histoire du rugby français. Pour la deuxième année consécutive, le Racing « accueille » Toulouse dans l’écrin du Stade de France et le Trophée de Coubertin sera remis au vainqueur à l’issue de la rencontre (ndlr : la différence de points sur les deux confrontations fera la décision). Mais l’essentiel est ailleurs, surtout pour les Franciliens. Inconstants depuis le début de la saison, les Ciel et Blanc traversent actuellement une période très compliquée. Les joueurs de Pierre Berbizier n’ont plus gagné depuis le 23 décembre dernier (26-8 contre Agen), soit quatre matchs de suite toutes compétitions confondues. Ils devront donc rapidement retrouver le goût de la victoire, sous peine d’être éjectés des six premiers. Les Toulousains viendront eux avec beaucoup de moins de pression en région parisienne. Premiers du championnat avec six points d’avance sur leur dauphin clermontois, ils devraient débarquer avec une équipe largement rajeunie et sans la plupart de leurs internationaux à une semaine du coup d’envoi du Tournoi des VI Nations 2012. Dans des conditions analogues, les champions de France en titre avaient été punis à Saint-Denis la saison passée (43-21).

20h45 : Bordeaux-Bègles - Clermont
Un match pas comme les autres pour l’UBB. Séduisants depuis le début de la saison, les Girondins joueront aussi pour Laurent Armand. Victime d’un accident vasculaire cérébral début janvier, l’entraîneur des avants de Bordeaux-Bègles est hospitalisé depuis. Mais il recevra samedi le soutien des 30 000 spectateurs de Chaban-Delmas, qui scanderont son nom en direction du CHU Pellegrin, situé à 200 mètres seulement du stade. Au-delà de ce message de soutien, les promus souhaiteront lui offrir une victoire contre l’un des poids lourds du championnat, d’autant qu’un succès pourrait définitivement les installer comme des outsiders pour une place en phases finales. Les Clermontois viendront eux pour poursuivre leur belle série de cinq matchs sans le moindre revers toutes compétitions confondues. Qualifiés pour les quarts de finale de la H Cup suite à leur succès sur l’Ulster samedi dernier, ils se déplaceront néanmoins en Gironde sans leurs internationaux français, ménagés par Vern Cotter.

 

SOURCE SPORT365

Tag(s) : #Rugby

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :