Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les deux demi-finales messieurs sont à l'affiche vendredi (13 heures) aux Internationaux de France.

PROGRAMME TV :

De 13h00 à 19h00 eurosport

De 11h20 à 18h00 eurosport2

De 12h55 à 18h05 Programme France 3
De 18h05 à 19h00 Image illustrative de l'article France 2

 

Rafael Nadal et Novak Djokovic, n°1 et 2 mondiaux, vainqueurs à eux deux de 11 des 15 derniers tournois du Grand Chelem (les quatre autres ont été remportés par Wawrinka, Federer et Murray par deux fois), ne sont plus qu'à une marche de la finale annoncée en début de tournoi par la majorité des observateurs. Ils s'y retrouveraient pour la deuxième fois, deux ans après la victoire de l'Espagnol sur le Serbe au terme d'une finale conclue le lundi (6-4, 6-3, 2-6, 7-5).

Mais avant de penser à dimanche, les deux cadors du tennis de ces dernières années vont devoir se débarrasser vendredi de sérieux clients : Andy Murray pour Nadal, Ernests Gulbis pour "Djoko". Le Britannique, 8e mondial, tombeur de Gaël Monfils en quarts de finale, est de retour dans le dernier carré trois ans après ; le Letton (17e) s'est montré très impressionnant depuis le début du tournoi. Vainqueur du Suisse Roger Federer en 8es puis du Tchèque Tomas Berdych, il va disputer sa première demie en Grand Chelem.


Murray face à la montagne Nadal

Reste que pour l'un comme pour l'autre, le défi s'annonce relevé. Et même un peu plus encore pour Murray, qui doit réussir un exploit accompli par un seul homme jusqu'ici, le Suédois Robin Söderling en 2009 : faire tomber Nadal à Roland-Garros, où il compte huit titres. En congédiant sans manières en quarts son compatriote David Ferrer, finaliste l'an passé, l'Espagnol a signé sa 33e victoire consécutive à Paris, la 88e de sa carrière en 89 matches en cinq sets sur terre battue.
 
Ces chiffres font froid dans le dos. D'autant que Murray, vainqueur à l'US Open en 2012 et à Wimbledon en 2013, est loin d'être une terreur de l'ocre. Aucun de ses 28 titres en carrière n'a été acquis sur cette surface. Il en est d'ailleurs à cinq défaites en autant de matches sur terre contre Nadal. En Grand Chelem, le rapport est de 6-2 en faveur du Majorquin. Et l'une des deux victoires de l'Écossais, à l'Open d'Australie 2010, a été obtenue sur abandon.

Murray peut toutefois avoir de l'espoir. Car si, après un printemps étonnant avec des défaites à Monte-Carlo, Barcelone et Rome, "Rafa" a connu un parcours aisé à Roland-Garros, il n'a pas croisé de membre du Top 50 avant Ferrer. Et après un premier set bien maîtrisé, ce dernier s'est curieusement liquéfié par la suite, sans que Nadal soit véritablement impressionnant. Enfin, Murray avait su le troubler en quarts à Rome, ne s'inclinant qu'en trois sets.


Djokovic se frotte à l'insousiance de Gulbis

Djokovic ne présente évidemment pas le même palmarès que Nadal à Roland-Garros. C'est le seul tournoi du Grand Chelem que le Serbe n'ait encore jamais remporté. Ce n'est pas pour autant que la tâche de Gulbis en sera facilitée. Djokovic est l'homme fort de ce début d'année. Il a gagné trois des quatre Masters 1000 qu'il a disputés (Indian Wells, Miami et Rome) ; deux joueurs seulement l'ont battu en 2014 : les Suisses Stan Wawrinka en quarts à l'Open d'Australie et Roger Federer en demi-finales à Monte-Carlo.
 
À "Roland", Djokovic n'a fait que monter en puissance. Il n'a abandonné qu'un set, à Marin Cilic, a méthodiquement démoli Jo-Wilfried Tsonga et résisté sans trop de mal au service de Milos Raonic. De son côté, l'insouciant Gulbis devra évacuer la pression qui ne manquera pas de l'étreindre pour sa première demi-finale en Grand Chelem. Il n'a battu qu'une fois Djokovic, pour quatre défaites, dont celle de 2008 à Paris. Mais il croit dur comme fer en ses chances. Et si c'était lui le vainqueur que l'on n'attendait pas ?

SOURCE RTL.FR

[Ven 06 Juin] Roland Garros 2014 (1/2.F Hommes) : Programme TV
Tag(s) : #Tennis
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :