Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

et08.gif

[Cyclisme] Tour de France 2011. 8e étape : Aigurande - Super-Besse Sancy (189 km).

 

Les coureurs du Tour de France entrent dans le vif du sujet, avec cette étape très accidentée qui devrait permettre aux favoris de l'épreuve de se rapprocher du haut du classement. L'ascension du col de la Croix Saint-Robert, à 25 kilomètres de l'arrivée, promet d'être animée.
 


et0008.jpg

 

Résumé étape de la veille :


Il a gagné :
Châteauroux 2008 - Châteauroux 2011. L’histoire était écrite. Encore fallait-il y apposer le coup de stylo. Mark Cavendish a fait le lien avec brio. Trois années après sa première victoire d’étape sur le Tour de France, le Britannique a récidivé dans la cité berrichonne. Il a pour cela bénéficié du travail exceptionnel de son équipe HTC-Highroad. «Aujourd'hui, je n'ai pas dû pédaler un mètre avant les 50 derniers mètres !», explique-t-il, très reconnaissant envers ses coéquipiers. Egalement vainqueur du sprint intermédiaire à 25 km de l’arrivée, le revoilà positionné au classement du Maillot Vert (3e). Sûr qu’il aimerait désormais orner sa guirlande de succès (17) par un ruban vert.

La journée des favoris :
Quelle journée de contrastes pour la Grande-Bretagne ! Pendant qu’elle célèbre son crack de sprinteur, elle pleure l’abandon de Bradley Wiggins. 6e du général vendredi matin, le vainqueur du dernier Dauphiné s’est fracturé la clavicule gauche à 40 km de l’arrivée. Le leader du Team Sky, 4e du Tour 2009, ne saura donc pas ce qu’il valait dans la montagne. Autre grande déçue, l’équipe RadioShack se demandait avant le Tour comment elle allait hiérarchiser ses quatre atouts. La route s’en est chargée pour elle. Janez Brajkovic out, Levi Leipheimer a perdu 3 nouvelles minutes, tandis que Christopher Horner (clavicule) a terminé dernier de l’étape avec grande peine (12’41’’). Pour la première fois de sa carrière, Andreas Klöden va devoir jouer le rôle de leader.

La journée des Français :
Le sprint n’est pas la discipline où ils excellent le plus. Mais comme lors de chaque emballage depuis le début du Tour, les Bleus ont joué placés. Ils sont 6 dans les 12 premiers ce vendredi (Feillu 4e, Bonnet 5e, Turgot 8e, Hinault 10e, Pineau 11e, Jeannesson 12e). «Je suis déçu mais je vais continuer à me battre», assure Romain Feillu, qui courait à domicile. Retardé dans la chute, Cyril Gautier a perdu trois minutes. Il laisse sa place de premier Français à Thomas Voeckler, 21e du classement général, juste devant Jérôme Pineau. Les deux hommes ont le profil pour aller chercher la première victoire d’étape française samedi à Super-Besse. Arrivé dans le premier groupe, Sylvain Chavanel s’est rassuré

 

http://www.sport24.com/var/plain_site/storage/images/cyclisme/tour-de-france/actualites/ce-qu-il-faut-retenir-488957/8264363-1-fre-FR/Ce-qu-il-faut-retenir_actus.jpg

Tag(s) : #Cyclisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :