Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

tr.jpeg

 

undefined[Rugby] Championnat de France Top 14. 3e journée. Toulouse / Racing Métro 92. Eliminé l'an dernier en demi-finale par la surprenante équipe de Montpellier, le Racing Métro 92 de Sébastien Chabal et de Nicolas Durand repart au combat et défie le champion de France toulousain.

 

Prise d'antenne : 15h45

Coup d'envoi : 16h00.

 

Pour son premier match à domicile, le champion de France en titre tremble dans ses chaussettes : avec une défaite à Bayonne et une victoire laborieuse sur la pelouse du LOU, le Stade Toulousain accueille le Racing Metro, leader du championnat.
Du côté d’Ernest Wallon on est passé maître depuis longtemps dans l’art de mettre la pression sur le camp adverse en enfilant le maillot d’outsider. "On reste vigilants, lâche Yannick Bru. La dernière fois que nous les avons joués, on a pris une raclée au Stade de France alors que nous étions au complet."

Coupe du Monde oblige, Toulouse, privé de sa dizaine d’internationaux, est obligé de composer avec ses joueurs Espoirs. "Des garçons comme Tarroque, Galan, Boukerou ont fait plus que mettre un pied à l’étrier depuis deux mois, et même si on ne peut pas les comparer avec des joueurs qui défendent les couleurs de leurs pays, ce sont des gamins qui ont un avenir en rugby pro", assure Bru.

Le Stade Toulousain profite aussi de ce Mondial pour relancer des joueurs disparus des écrans suite à des blessures. "Avec cette Coupe du Monde j’ai l’opportunité de jouer beaucoup de matches, se félicite Yves Donguy, l’ailier de 29 ans gravement blessé au genou droit en mars 2010. Aujourd’hui je ne gamberge plus".
La preuve, son essai tout en opportunité face à Lyon dimanche. Autre revenant, le trois-quarts Yann David. "Je vois le bout du tunnel, je suis à 85 ou 90% de mon potentiel, explique l’international français de 23 ans qui s’était fait une fracture tibia-péroné en août 2010 à l'entraînement. Mon temps de jeu dépend du coach mais actuellement on manque plus d’avants que de trois quarts : avec Jauzion, Fritz, Mc Allister ou Poitrenaud à l’arrière, il y a encore du beau monde."

Tag(s) : #Rugby
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :